@
22 octobre 2016

Les Tiger-Cats et le ROUGE et NOIR croisent de nouveau le fer

Hamilton Tiger-Cats vs Ottawa REDBLACKS October 21, 2016 PHOTO: Greg Kolz/Freestyle Photography

OTTAWA – Pour la seconde fois en autant de semaines, les Tiger-Cats de Hamilton (6-9-0) et le ROUGE et NOIR d’Ottawa (7-7-1) croiseront le fer, vendredi, mais cette fois à la Place TD d’Ottawa. Cette rencontre sera présentée sur TSN à compter de 19 h HE.

À son premier départ depuis la semaine 9, le quart-arrière Henry Burris a marqué deux majeurs au sol et a lancé une passe de touché afin de mener le ROUGE et NOIR à une victoire de 30-29 aux dépens des Tiger-Cats, vendredi passé, au Terrain Tim Hortons.

Les Tiger-Cats ont tout avantage à remporter le deuxième match de leur série aller-retour face au ROUGE et NOIR : une victoire leur permettrait de sa qualifier pour les éliminatoires (un match nul également, advenant des défaites de Toronto vendredi et de Montréal samedi), alors qu’un revers assurerait à Ottawa de terminer au premier rang de la division Est et d’accueillir la finale de la division à la Place TD le 20 novembre prochain.

À la suite des revers de Toronto et de Montréal, le weekend dernier, et grâce à sa victoire aux dépens des Tiger-Cats, le ROUGE et NOIR s’est qualifié pour les éliminatoires pour une deuxième saison consécutive. Ce gain a permis aux Ottaviens de porter leur fiche à 5-3 sur la route, eux qui montreront ainsi un dossier supérieur à .500 à l’étranger pour une deuxième année de suite – une première depuis 1972-1973.

Tiger-Cats : Lawrence fera-t-il oublier l’absence de Banks?

Déjà privés de Zach Collaros, leur quart-arrière numéro un, les Tiger-Cats devront se passer des services du receveur et spécialiste des retours de botté Brandon Banks, vendredi, à l’occasion d’un affrontement crucial face au ROUGE et NOIR. Mercredi, la LCF a imposé une suspension de deux rencontres à Banks pour une violation de la politique contre le dopage du circuit.

À seulement trois points d’Ottawa et du premier rang de la division Est, Hamilton devra ainsi trouver un moyen de remplacer la production de leur joueur étoile. Cette saison, Banks a retourné 57 bottés de dégagement pour 569 verges et un touché, 53 bottés d’envoi pour 1205 verges et trois placements ratés pour 433 verges et deux touchés. Banks a aussi capté 29 passes pour 355 verges et quatre touchés.

L’entraîneur-chef des Tiger-Cats, Kent Austin, a indiqué que le demi offensif Kendial Lawrence – mis sous contrat par Hamilton le 10 octobre dernier – aura le mandat de retourner les bottés en l’absence de Banks.

Lawrence, qui a endossé l’uniforme des Ticats en 2013, a joué un rôle similaire à Banks, plus tôt cette saison, avec les Roughriders de la Saskatchewan. En 11 matchs avec les Riders, il a retourné 33 bottés d’envoi pour 690 verges, trois placements ratés pour 50 verges et 27 bottés de dégagement pour 286 verges et un touché.

« Je dois continuer de faire ce que j’ai fait au cours des deux ou trois dernières années », a souligné Lawrence. « Mon rôle a toujours été de retourner des bottés et de réaliser de gros jeux. Mon objectif est de remplacer Banks, de continuer son bon travail, et d’aider mon équipe à mériter la victoire. »

Le ROUGE et NOIR en quête de constance au sein de ses unités spéciales

Le weekend dernier, en plus de se qualifier pour les éliminatoires de la 104e Coupe Grey, le ROUGE et NOIR s’est assuré de présenter un match éliminatoire à domicile en novembre prochain. Toutefois, les hommes de l’entraîneur-chef Rick Campbell ne sont toujours pas satisfaits.

« C’est agréable », a mentionné Campbell au TSN 1200. « Ça fait suffisamment d’années que je suis dans cette ligue pour ne jamais prendre quoi que ce soit pour acquis et pour comprendre l’importance d’un match éliminatoire à domicile. »

« Par contre, nous avons du travail à accomplir », a-t-il indiqué à propos de la possibilité de bénéficier d’une semaine de congé et d’accueillir la finale de l’Est à la Place TD. « Je crois que nous avons fait un pas dans la bonne direction en tant qu’équipe, mais nous devons continuer de croître et de nous améliorer pour avoir une réelle chance de nous rendre où nous voulons. »

La constance au sein de ses unités spéciales – et plus précisément en ce qui a trait aux bottés – est un aspect que le ROUGE et NOIR souhaiterait notamment améliorer. Il s’agit d’un problème récurrent pour Ottawa, qui a utilisé huit botteurs de dégagement différents depuis le début de la saison 2015.

« Être constants chaque semaine est un défi pour nous », a avoué le coordonnateur des unités spéciales du ROUGE et NOIR, Bob Dyce. « Parfois, nous plaçons le ballon où nous voulons, et parfois, nous en sommes incapables, ce qui nuit à notre unité de couverture. Par contre, lorsque nous sommes à point, et nos joueurs nous ont démontrés qu’ils en sont capables, nous sommes très bons. »