@

Le ROUGE et NOIR revient au jeu et accueillera les Blue Bombers

OTTAWA – Les Blue Bombers de Winnipeg (3-2) et le ROUGE et NOIR d’Ottawa (1-4-1) se disputeront la victoire, vendredi soir, à la Place TD. Cet affrontement sera présenté à RDS, à compter de 19 h HE.

Billets
» VENDREDI 4 AOÛT | BLUE BOMBERS c. ROUGE ET NOIR | ACHETEZ VOS BILLETS

Les Blue Bombers ont inscrit 13 points en 48 secondes, jeudi dernier, afin de signer une victoire in extremis de 41-40 aux dépens des Alouettes de Montréal, au Investors Group Field. Le quart Matt Nichols mène la Ligue pour le plus de séquences à l’attaque menant à un touché avec 17. Il est certain que la défense du ROUGE et NOIR devra mettre beaucoup de pression sur lui.

Après un périple de trois matchs en 11 jours qui s’est terminé par une défaite de 27-24 aux mains des Argonauts de Toronto le 24 juillet dernier, le ROUGE et NOIR reprendra l’action. Les receveurs Greg Ellingson et Brad Sinopoli ont 76 des 158 réceptions d’Ottawa cette saison. De plus, ils ont été la cible de leur quart à 106 occasions sur 226 tentatives. Ils seront donc à surveiller face aux Bombers.

L’opportunisme des Blue Bombers

Les Blue Bombers de Winnipeg sont une équipe qui, depuis le début de la saison, exécute les jeux importants au bon moment. Leur victoire face aux Alouettes, la semaine dernière, l’a démontré. Winnipeg est huitième jusqu’ici cette saison pour ce qui est des verges par la passe avec 1476, mais quatrième au chapitre des touchés par la passe avec 10, juste derrière les Stampeders de Calgary et les Roughriders de la Saskatchewan qui, eux, en ont 11.

La formation winnipegoise démontre donc beaucoup d’opportunisme et d’efficience à l’attaque, cette saison. Face à la défense d’Ottawa qui a 25 passes rabattues depuis le début de la saison (1er rang dans la LCF), le style de jeu des Bombers sera certes utile afin de forcer les joueurs du ROUGE et NOIR à se compromettre.

« Ce sera un match très violent physiquement parce qu’Ottawa a une très bonne défense », explique le receveur des Bombers Julian Feoli-Gudino au LCF.ca. « Ce sera aussi un match haut en couleur et très serré. Le dénouement de la partie va sûrement se décider dans les dernières minutes du quatrième quart. Il faudra vraiment que l’on reste concentré et que l’on joue jusqu’au bout. »

Le ROUGE et NOIR s’oppose à lui-même

Les six matchs du ROUGE et NOIR cette saison se sont soldés par un écart de cinq points et moins. Ottawa est la seule formation dans l’histoire de la LCF à avoir connu un tel scénario. En effet, des écarts de zéro, quatre, un, deux, cinq et trois points, dans la victoire ou la défaite, ont coloré la fiche du ROUGE et NOIR jusqu’à maintenant. Malgré tout, la formation de la capitale nationale ne semble pas avoir trouvé son air d’allée.

Ottawa vit en opposition depuis le début de la présente saison. Pour preuve, le ROUGE et NOIR marque beaucoup de points (164), mais en accorde tout autant (169). Au chapitre des touchés, il en a inscrit 12 par la passe (1er rang dans la LCF), mais il est au bas du classement pour ce qui est des revirements avec 11. Et la liste continue ainsi. Contre les Blue Bombers qui affichent une efficience de jeu hors du commun, il faudra être vigilant.

« Les Bombers sont une équipe excitante à regarder jouer. Ils font de gros jeux que ce soit en défense ou en attaque. Vous n’avez qu’à revoir leurs deux derniers matchs contre les Lions et contre les Alouettes pour le constater », explique l’entraîneur-chef du ROUGE et NOIR Rick Campbell. « Les Bombers ont un excellent entraîneur-chef. Ce sera une partie serrée et nous avons bien hâte de sauter sur le terrain vendredi. »