@
14 novembre 2017

ROUGE et NOIR : Harris ne cherche aucune excuse pour la défaite des siens

OTTAWA – Chez le ROUGE et NOIR, on rêvait de disputer le match de la Coupe Grey devant nos partisans à la Place TD.

Mais, à la suite de son revers aux mains des Roughriders de la Saskatchewan à l’occasion de la demi-finale de l’Est, dimanche, le ROUGE et NOIR devra plutôt regarder la partie le long des lignes de côté.

Il s’agit d’une fin de saison décevante pour la formation ottavienne, qui a donné du fil à retordre aux Riders lors du premier quart, mais qui a été incapable de maintenir le rythme en attaque, malgré une performance historique du quart-arrière Trevor Harris.

« Le seul objectif de la saison est de participer à la Coupe Grey et de gagner le championnat. C’est difficile de penser au fait que nous n’y participerons pas », a dit Harris. « Nous avons eu des opportunités aujourd’hui, mais nous avons été incapables de capitaliser. »

Harris a terminé la rencontre avec des gains de 457 verges par la passe (le sixième plus haut total de l’histoire de la LCF) en 37 passes complétées (deuxième plus haut total de l’histoire de la Ligue). Ses 60 passes tentées ont établi un record de la LCF. Il a réussi des passes vers neuf receveurs différents, il a lancé deux passes de touché et il a été victime de deux interceptions, dont l’une dans la zone rouge.

Déjà privé des services de Brad Sinopoli, le ROUGE et NOIR a semblé perdre ceux du receveur Greg Ellingson quelques instants avant la mi-temps. Bien qu’il ait été capable de terminer la rencontre, le vétéran receveur n’était pas entièrement à l’aise. Il a terminé son après-midi de travail avec des gains de 52 verges.

Mais Harris a refusé d’utiliser cette situation comme excuse.

« Chaque fois que vous perdez un receveur numéro un ou un receveur numéro deux, pendant une saison, ça rend les choses un peu plus difficiles », a confié Harris. « Mais nous n’allons pas chercher d’excuse. Nous avons tout simplement été incapables d’accomplir le travail aujourd’hui. Ça fait mal, mais si ça ne faisait pas mal, ça voudrait dire que ce n’est pas très important pour toi. »

« Nous avons commis deux revirements alors que nous étions dans leur portion du terrain, mais nous avons obtenu plusieurs autres opportunités de faire oublier ces ratés », a commenté l’entraîneur-chef du ROUGE et NOIR, Rick Campbell. « Nous n’avons jamais trouvé le moyen de réussir les jeux clés lors des moments importants du match. Nous n’avons tout simplement pas accompli le travail. »

Juron Criner a capté 11 passes pour 102 verges, alors que Diontae Spencer a amassé 157 verges sur des réceptions. William Powell, quant à lui, a cumulé 50 verges par la course.

Le ROUGE et NOIR avait profité d’une semaine de congé lors de la dernière semaine du calendrier régulier. Le match aurait-il connu un dénouement différent si Ottawa avait joué la semaine précédente? Le repos n’a pas semblé un problème pour Harris.

« La rouille n’a pas été un facteur. Nous étions en pleine forme, mais nous nous sommes tirés dans le pied tôt dans le match, nous avons été incapables de convertir quelques deuxièmes essais, nous avons commis des erreurs ici et là », a dit Harris. « Nous avons été incapables d’accomplir le travail, mais je suis fier de faire partie de ce groupe. »