Deuxième round entre le ROUGE et NOIR et les Blue Bombers

WINNIPEG – Vendredi, le ROUGE et NOIR d’Ottawa (2-2) et les Blue Bombers de Winnipeg (4-0) croiseront le fer pour la deuxième fois en trois semaines. Disputée sur la surface du IG Field de Winnipeg, cette partie sera présentée sur RDS dès 20 h 30 HE.

Le 5 juillet, le quart-arrière des Blue Bombers Matt Nichols avait été efficace, et ses coéquipiers en défense avaient fait de l’excellent travail, dans une victoire de 29-14 des Bombers aux dépens du ROUGE et NOIR à Ottawa. Les Bombers ont gagné cinq de leurs six derniers matchs face au ROUGE et NOIR. Ces cinq victoires ont été enregistrées avec Nichols au poste de quart-arrière; cependant, le passeur de Winnipeg affiche un dossier de 5-4 en carrière contre Ottawa.

Winnipeg Bluebombers vs Ottawa REDBLACKS July 5, 2019 - PHOTO: Andre Ringuette/Freestyle Photography

BILLETS
» Cliquez ici pour acheter vos billets pour le match opposant le ROUGE et NOIR aux Blue Bombers

Menant par trois points, le ROUGE et NOIR a vu ses rivaux ouvrir la machine en deuxième demie, samedi dernier, en route vers une défaite de 36-19 aux mains des Alouettes de Montréal à la Place TD d’Ottawa. Après des victoires lors de ses deux premiers matchs de la saison, le ROUGE et NOIR affiche aujourd’hui un dossier de 2-2. Mais, ce n’est rien de nouveau pour la formation ottavienne, qui a aussi montré des fiches de 2-2 après quatre matchs lors des saisons 2015 et 2018.

Ennuyé par une blessure, le quart-arrière Dominique Davis cèdera sa place à Jonathon Jennings, vendredi. Il s’agira d’un premier départ avec le ROUGE et NOIR pour Jennings, qui a signé un contrat avec Ottawa en tant que joueur autonome en février dernier, à la suite d’un séjour de quatre saisons avec les Lions de la Colombie-Britannique. En carrière, Jennings affiche un dossier de 22-22 en tant que partant, mais de seulement 1-5 contre les Blue Bombers. Par contre, trois de ses six meilleures performances en carrière ont été réussies contre Winnipeg (422 verges, 408 verges et 372 verges).

« [Les Lions] ont gagné plusieurs matchs avec lui », a souligné l’entraîneur-chef du ROUGE et NOIR, Rick Campbell, en parlant de Jennings. « Il es athlétique, il lance de bonnes passes, et j’aime son attitude, c’est-à-dire qu’il est capable de demeurer calme lorsque la pression se fait sentir. J’ai hâte de le voir jouer. Nous avons dit avant la saison que nous croyions pouvoir gagner avec [Dominique Davis] et lui, et c’est toujours le cas aujourd’hui. »

« Ça fait longtemps que j’attends cette opportunité, et je suis vraiment heureux de pouvoir sauter sur le terrain et de travailler avec mes coéquipiers », a confié Jennings. « Nous avons connu une bonne semaine à l’entraînement, la connexion avec les receveurs est excellente, la ligne offensive a fait du bon boulot, et Coach Wilson a mis en place des stratégies qui fonctionnent bien avec mon style de jeu. »

Un retour de botté de 104 verges pour un touché de Lucky Whitehead, lors du premier jeu de la partie, a donné le ton aux Blue Bombers, vendredi dernier, qui ont écrasé les Argonauts de Toronto 48-21. Cette semaine, les Bombers tenteront d’amorcer leur calendrier régulier avec une fiche de 5-0 pour la première fois depuis 1960 – ils avaient alors mérité 10 gains de suite pour amorcer la campagne, ce qui constitue un record d’équipe. Une victoire vendredi permettrait aussi aux Bombers de signer un sixième triomphe de suite à domicile, chose qu’ils n’ont pas faite depuis 2002-2003.

L’attaque de Winnipeg occupe le premier rang de la LCF pour les points en moyenne par match (33) et pour les touchés par la passe (11). De plus, les Bombers pointent au sommet de la Ligue – à égalité avec les Tiger-Cats de Hamilton – pour les touchés offensifs (16), et au deuxième rang du circuit pour les points marqués en moyenne par match (34,5), pour les touchés (17) et pour les verges au sol en moyenne par match (147,8).

Winnipeg Bluebombers vs Ottawa REDBLACKS
July 5, 2019 - PHOTO: Andre Ringuette/Freestyle Photography

La défense des Bombers, quant à elle, est la meilleure de la LCF en ce qui a trait aux points accordés en moyenne par match (19,8), aux points en attaque accordés en moyenne par match (16,3), aux touchés accordés (six), aux touchés offensifs accordés (quatre – tous par la passe) et aux verges au sol accordées en moyenne par match (48,3). De plus, Winnipeg a provoqué 18 revirements – un sommet dans la LCF.

Les Bombers n’ont jamais tiré de l’arrière au cours de leurs trois derniers matchs. La dernière fois qu’ils ont réalisé un tel exploit était en 2017, mais il faut remonter à 1981 pour voir une formation de Winnipeg ne jamais tirer de l’arrière au cours de quatre matchs de suite. Au total, ils n’ont affiché un déficit au chapitre des points que pendant neuf minutes et 24 secondes depuis le début de la saison (contre les Lions de la Colombie-Britannique lors de la semaine 1).