25 juillet 2019

Les Stampeders et le ROUGE et NOIR croisent le fer à Ottawa

OTTAWA – Jeudi, un duel entre les Stampeders de Calgary (3-2) et le ROUGE et NOIR d’Ottawa (2-3) donnera le coup d’envoi à la semaine 7 dans la Ligue canadienne de football (LCF). Disputé à la Place TD d’Ottawa, ce match sera diffusé sur RDS à compter de 19 h HE.

Il s’agira du second affrontement entre les deux clubs cette saison. Le 15 juin dernier, avec une minute et demie à écouler au match, le quart-arrière Dominique Davis avait porté le ballon sur cinq verges pour un touché permettant au ROUGE et NOIR de combler un déficit et de signer une victoire de 32-28 à Calgary.

BILLETS
» Cliquez ici pour acheter vos billets pour le match opposant les Stampeders au ROUGE et NOIR

Le receveur Juwan Brescacin a capté deux passes de touché du quart-arrière Nick Arbuckle pour mener les Stampeders vers un gain de 26-16 aux dépens des Argonauts de Toronto, jeudi dernier, devant leurs partisans. Calgary a avant tout été opportuniste lors de la semaine 6; l’équipe a forcé sept revirements – leur plus haut total en près de sept ans –, et elle a marqué 22 de ses 26 points à la suite de ceux-ci. Cette saison, les Stamps pointent au premier rang de la Ligue avec 17 revirements provoqués, grâce auxquels ils ont inscrit 62 points – de loin le meilleur total de la LCF.

Soudainement, un groupe qui semblait soulever plusieurs questions en amont des camps d’entraînements est peut-être devenu la meilleure tertiaire de la Ligue.

« Tous les demis défensifs, sur chaque jeu, veulent le ballon », a confié l’entraîneur-chef des demis défensifs des Stamps Josh Bell au Calgary Sun. « Nous avons un ballon doré dans le vestiaire; chaque fois que vous entrez dans le vestiaire, vous devez toucher au ballon, parce qu’il s’agit de nos attentes. Nous voulons nous emparer du ballon de toutes les manières possibles, et nous passons maintenant à la prochaine étape : nous voulons le ballon, et nous voulons marquer des points. »

En l’absence du quart-arrière Bo Levi Mitchell, Nick Arbuckle obtiendra son quatrième départ en carrière jeudi; il s’agira du premier duel entre les Stamps et le ROUGE et NOIR où Mitchell ne sera pas le partant du côté de Calgary. Arbuckle a complété 20 de ses 30 passes la semaine dernière, mais pour seulement 191 verges et deux interceptions. Il n’a complété aucune longue passe (20 verges ou plus), et seulement huit passes de 10 verges ou plus. Rebondira-t-il cette semaine contre Ottawa?

Les Stamps ont perdu leur dernier match sur la route et affichent un dossier de 1-1 à l’étranger en 2019. Ils essaieront jeudi d’éviter de subir un deuxième revers consécutif à l’extérieur du McMahon Stadium pour la première fois depuis 2015 – une période de 36 matchs.

Le ROUGE et NOIR a été sans réponse contre les Blue Bombers, vendredi dernier, dans une écrasante défaite de 31-1 au IG Field de Winnipeg. En fait, Ottawa n’a jamais dépassé la ligne de 40 verges de Winnipeg en attaque, et seulement cinq de leurs 51 jeux offensifs ont eu lieu dans le territoire des Bombers.

« Ç’a été difficile de se mettre en marche offensivement », a expliqué le joueur de ligne offensive Jason Lauzon-Séguin au LCF.ca. « Personnellement, marquer un seul point, c’était dur à prendre. C’était même très humiliant. On n’a pas marqué de touché. On n’a même pas été en position de marquer trois points (sur un botté de précision). Ç’a été très difficile. »

Ainsi, s’il veut avoir une chance de gagner, le ROUGE et NOIR devra évidemment trouver un moyen d’ajouter des points au tableau. Mais il aurait aussi avantage à marquer en premier : au cours des saisons 2018 et 2019, les Ottaviens affichent un dossier de 9-3 lorsqu’ils marquent en premier, et de 4-7 lorsque leurs adversaires inscrivent les premiers points.

Avec une victoire, cette semaine, le ROUGE et NOIR pourrait devenir la première équipe de l’Est à balayer les honneurs de sa série de deux matchs contre Calgary depuis les Argonauts de Toronto en 2012. Après deux victoires pour lancer leur calendrier régulier, les hommes de l’entraîneur-chef Rick Campbell ont maintenant perdu leurs trois dernières parties; ils n’ont pas perdu quatre matchs de suite depuis leur première saison dans la LCF en 2014.

Jonathon Jennings sera à nouveau le quart-arrière partant du ROUGE et NOIR cette semaine. Vendredi dernier, Jennings a été limité à seulement 45 verges par la passe, soit son plus petit total de verges par la passe lors d’un départ en carrière – sa marque précédente était de 105 verges, également contre Winnipeg (7 juillet 2018). Le match de jeudi pourrait être sa dernière chance de reprendre sa carrière en main, et d’à nouveau s’établir comme un quart-arrière numéro un de premier plan.