26 octobre 2019

Une joute pour l’honneur oppose le ROUGE et NOIR aux Argonauts

TORONTO – Trois parties sont inscrites au calendrier de la Ligue canadienne de football (LCF), samedi.

Immédiatement après le duel opposant Hamilton à Montréal, le ROUGE et NOIR d’Ottawa (3-13) rendra visite aux Argonauts de Toronto (3-13) au BMO Field. Ce match sera présenté sur RDS à compter de 16 h HE.

Il s’agira d’un troisième affrontement entre ces deux équipes cette saison. Le 7 septembre, le quart-arrière McLeod Bethel-Thompson avait lancé trois passes de touché et les Argonauts avaient gagné un premier match à l’étranger depuis 2017 en battant le ROUGE et NOIR 46-17. Les Torontois ont refait le coup aux Ottaviens, le 11 octobre, alors que Bethel-Thompson a lancé deux passes de touché pour guider les siens vers un gain de 28-21 face au ROUGE et NOIR.

BILLETS
» Cliquez ici pour acheter vos billets pour le match opposant le ROUGE et NOIR aux Argonauts

Le ROUGE et NOIR n’a pas été en mesure de capitaliser sur les faiblesses de ses rivaux, samedi dernier, et n’a réussi que quatre placements dans une défaite sur la route de 33-12 aux mains des Tiger-Cats de Hamilton. Ce faisant, les Ottaviens ont perdu 13 de leurs 14 derniers matchs, dont leurs neuf derniers – la plus longue série de revers de leur jeune histoire (depuis 2014).

« Le parcours a été difficile, mais nous aurons la chance de jouer au football pour deux autres matchs », a indiqué l’entraîneur-chef du ROUGE et NOIR Rick Campbell au OttawaREDBLACKS.com plus tôt cette semaine. « La saison morte sera longue. J’ai donc hâte, chaque jour, de participer à un entraînement ou de jouer un match, car je sais que tout sera bientôt terminé. Que vous soyez dans la lutte pour la coupe Grey ou que vous soyez dans notre situation, vous devez apprécier chaque occasion de sauter sur le terrain. Nous nous occuperons de la saison morte en temps et lieu. »

« Mais, avant tout, je veux gagner un match. Croyez-moi : ça fait beaucoup trop longtemps », a lancé Campbell lors d’un entretien avec le Ottawa Sun. « C’est vraiment là-dessus que nous misons toutes nos énergies – nous voulons nous rendre à Toronto et remporter le match. »

Toutefois, pour l’emporter, le ROUGE et NOIR devra trouver une manière de marquer plus de points et, surtout, plus de touchés : de fait, en 16 matchs cette année, les Ottaviens en comptent… 16! Les deux autres pires équipes de la Ligue, à ce chapitre, sont les Eskimos d’Edmonton et les Argonauts, qui en comptent chacune 32, soit deux fois plus qu’Ottawa.

« La vie n’est jamais rose dans la LCF lorsque vous ne marquez pas de touché, et nous ne sommes pas très bons pour en inscrire présentement », a admis Campbell. « J’apprécie l’effort déployé par nos joueurs, mais nous ne jouons pas au football pour déterminer qui fournit le plus bel effort. Nous jouons pour gagner. »

Évoluant à l’étranger, les Argonauts ont donné du fil à retordre à leurs rivaux, la semaine dernière, mais ils ont finalement baissé pavillon par la marque de 27-24 devant les Alouettes à Montréal.

Éliminés de la course aux éliminatoires, les Argos chercheront, d’ici la fin de leur calendrier régulier, à évaluer leurs effectifs en vue de la saison 2020. Ainsi, samedi, le quart-arrière McLeod Bethel-Thompson, meneur de la LCF pour les passes de touché (24) et auteur de neuf matchs d’au moins 300 verges par la passe en seulement 12 départs cette année, sera le partant des Torontois contre le ROUGE et NOIR. Cependant, l’entraîneur-chef du double bleu, Corey Chamblin, a confié plus tôt cette semaine qu’il comptait donner quelques répétitions à la recrue Michael O’Connor, le choix de troisième tour (20e au total) des Argos lors du plus récent repêchage de la LCF.

« Je crois que nous aurons un plan en place pour essayer de le voir sauter sur le terrain », a indiqué Chamblin aux Argonauts.ca à la suite de l’entraînement de ses protégés, mercredi. « Que ce soit en fin de rencontre ou dans les derniers instants du troisième ou du quatrième quart, nous voulons assurément le voir dans la mêlée. Le plus important, c’est de lui donner ces répétitions et de l’évaluer. »

O’Connor a pris part à sept matchs cette saison, mais il n’a amassé aucune statistique. Il était le numéro trois des Torontois sur la charte des positions des Argos, la fin de semaine dernière, à Montréal.

« Peu de quarts ont eu la chance de jouer au football canadien pendant quatre ans à l’université, et même quelques années avant ça », a dit O’Connor. « Donc je pense que je possède certaines connaissances que d’autres quarts recrues n’ont pas à ce stade-ci de leur carrière. »

« Je vais essayer d’utiliser le tout à mon avantage et m’assurer de jouer intelligemment avec le ballon. Je veux simplement faire mon travail, effectuer mes lectures, et déployer l’attaque comme Coach Jacques (Chapdelaine) le souhaite. »