@
8 juillet 2017

ROUGE et NOIR : Pruneau a confiance en sa défense

MONTRÉAL — Le montréalais Antoine Pruneau a connu une saison impressionnante dès son année recrue. Le 4e choix au repêchage de 2014 a terminé au deuxième rang de l’équipe du ROUGE et NOIR d’Ottawa au chapitre des plaqués avec 68. De plus, il a été candidat pour la recrue par excellence dans la LCF.

Les succès ont continué à s’enchaîner jusqu’à un certain creux de vague l’an dernier, où il a connu un lent et difficile début de saison au poste de secondeur de l’équipe de la capitale nationale. Un poste qu’il a fini par perdre à la mi-saison.

Il a tout de même pu retrouver ses repères sur la tertiaire du ROUGE et NOIR en tant que maraudeur, se taillant même une place de partant. Vous connaissez la suite. Pruneau aura été une des pièces importantes des succès d’Ottawa tout au long du reste de la saison 2016, et ce, jusqu’à la conquête de la Coupe Grey.

« Quand je regarde ce qui s’est passé l’an dernier, à aucun moment je n’étais un moins bon joueur de football. Il y avait peut-être une petite partie de moi qui manquait de confiance et avec l’équipe qu’on avait, je crois que c’était à l’avantage de celle-ci de procéder à ce type de changement », affirme le maraudeur du ROUGE et NOIR. « Ça ne nuit jamais de se faire brasser la cage un peu. J’aime ma nouvelle position. Je touche à beaucoup de choses sur le terrain. Plus je deviens à l’aise à ce nouveau poste et plus je trouve que je peux faire de gros jeux et être agressif. »

Au courant de la saison morte, le joueur issu de l’Université de Montréal a même accepté une prolongation de deux ans à son contrat, l’empêchant de surcroît de tester le marché des joueurs autonomes. Mais cette opportunité lui importait peu.

Depuis qu’il évolue à la position de maraudeur, Antoine Pruneau a retrouvé son aplomb chez le ROUGE et NOIR (Johany Jutras/LCF.ca)

Pruneau fait partie de l’équipe originale du ROUGE et NOIR. Il voulait donc demeurer à Ottawa, là où il est établi et où il est bien. Le rapide maraudeur qui montre une fiche de 10 plaqués défensifs et de 3 plaqués sur les unités spéciales cette saison, voulait simplement que son agent lui trouve une offre juste et venant d’une organisation qui le traiterait avec respect. Le ROUGE et NOIR a su répondre à ces demandes.

« C’est une équipe qui a beaucoup de respect pour ses joueurs. C’est une organisation qui prend soin de nous. L’atmosphère de travail est vraiment agréable et j’aime mon groupe de coéquipiers », explique-t-il. « Mais ce qui met la cerise sur le “sundea” c’est que je joue vraiment pour une ville de football. Le stade est plein à tous les matchs et la réaction des partisans suite à notre conquête de la Coupe Grey en 2016 est super motivante pour moi. Ça fait 4 ans que je suis à Ottawa et même si je suis originaire de Montréal, c’est maintenant ma ville d’adoption. Je me vois jouer ici pour un bon bout. »

Après deux rencontres consécutives et spectaculaires face aux Stampeders de Calgary — l’équipe qu’il a défaite au match de la Coupe Grey 2016 — pour amorcer la présente saison, le ROUGE et NOIR n’a pas encore savouré la victoire en 2017.

En effet, Ottawa a fait match nul 31-31 à domicile lors du premier duel et a perdu le second par la marque de 43-39 à Calgary. Bien que l’attaque ait marqué 70 points en deux parties, la défense du ROUGE et NOIR en arrache, elle qui est au 7e rang de la Ligue pour la moyenne de points (30,5) et de verges accordés (417).

« Quand je regarde ce qui s’est passé l’an dernier, à aucun moment je n’étais un moins bon joueur de football.»
– Antoine Pruneau

Tout porte à croire que l’équipe n’est pas satisfaite du rendement de son unité défensive. Samedi, la défense du ROUGE et NOIR devra affronter et tenter de stopper les Argonauts de Toronto qui possèdent la meilleure attaque aérienne de la LCF. Le quart-arrière des Argos Ricky Ray a amassé, jusqu’à maintenant, 833 verges par la passe, ce qui le place au premier rang de la Ligue cette saison.

« C’est sûr qu’il faut toujours remettre les chiffres dans leur contexte », précise Pruneau. « On a fait du bon travail face à Calgary lors des deux premiers matchs, mais on essaie toujours de s’améliorer. J’ai vraiment confiance en notre unité défensive et je ne suis pas inquiet pour la suite. »

« Il faudra être plus agressif et forcer les revirements face aux Argos. Nous mettons toujours la pédale douce en entraînement lorsque nous pratiquons nos couvertures défensives dans le but d’éviter les blessures. Mais pendant la dernière semaine, nous avons accentué la pression afin d’être prêts pour samedi. »

Le montréalais croit qu’il a bien amorcé sa saison, mais il aimerait être un pivot pour sa formation.

« Personnellement, je trouve que j’ai bien commencé la saison. J’aimerais aller chercher davantage d’interceptions, bref les gros jeux qui changeront l’allure du match pour mon équipe. »

Nous vous rappelons que le ROUGE et NOIR d’Ottawa accueillera les Agonauts de Toronto le samedi 8 juillet à 19 h HE. La rencontre sera diffusée sur les ondes de RDS. C’est un rendez-vous!