@
10 novembre 2017

Trois points de vue | Séries éliminatoires

Séries éliminatoires !

Le football des séries éliminatoires à Ottawa est devenu une tradition automnale au cours des dernières années. Après des titres de division consécutifs qui ont vu la finale de la Division est disputée à la Place TD, le ROUGE et NOIR est passé à un point de répéter l’exploit pour une troisième fois en 2017. Tout de même, de terminer au deuxième rang dans l’Est a accordé un autre match à domicile à Ottawa, la demi-finale de l’est contre la Saskatchewan dimanche. C’est important pour le club et pour la ville, mais particulièrement pour les partisans de la RNation qui ont accueilli le retour de l’équipe en 2014 avec autant de passion et ont accompagné l’équipe à chaque moment depuis. C’est la deuxième année de suite qu’Ottawa accueillera une équipe de l’Ouest en séries éliminatoires après avoir vaincu Edmonton lors de la Finale de l’est de l’an passé.

Poursuivons la lancée

C’est difficile de contredire que les deux plus grands joueurs chez le ROUGE et NOIR avant le match de dimanche sont le demi William Powell et le receveur/spécialiste des retours Diontae Spencer. Après avoir raté la saison dernière au complet avec une blessure au tendon d’Achilles et avoir connu un lent début de saison, Powell a été dominant au cours des derniers matchs devenant le premier joueur du ROUGE et NOIR à réussir 1 000 verges de gains par la course en une saison. Il a réussi trois matchs de suite avec des gains d’au moins 100 verges au mois de septembre et a réussi une performance de 133 verges contre Hamilton pour terminer la saison. Spencer, pour sa part, a été une menace sur les retours de bottés cette saison, un fait illustré par son rendement record de la LCF lors du dernier match de la saison, ou il a amassé 496 verges combinées.

Affrontant d’anciens amis

Avec plusieurs joueurs de l’alignement du ROUGE et NOIR avec une connexion à la Saskatchewan – Zach Evans a joué pour les Riders et Evan Johnson est originaire de Regina, par exemple – le joueur qui a un historique récent avec l’adversaire de dimanche est sans doute le joueur de ligne défensive Jonathan Newsome. Le ROUGE et NOIR a embauché le joueur natif de Cleveland après qu’il a été libéré par les Riders après un match de la saison 2017 et l’athlète âgé de 26 ans est devenu un morceau important de la défensive d’Ottawa au cours des neuf matchs auquel il a participé en 2017. Lors de ces matchs, Newsome a réussi 13 plaqués en défensive, quatre sacs, une interception et un échappé forcé. Dimanche marquera une opportunité pour Newsome de mettre fin à la saison de son ancienne équipe.