@
8 juillet 2019

Les Blue Bombers gagnent ke match 29-14

Les Blue Bombers de Winnipeg ont perdu les services de leur quart Matt Nichols, mais ils sont demeurés invaincus grâce à une victoire de 29-14 contre le ROUGE et NOIR d’Ottawa, vendredi soir.

Nichols a été efficace pour les Blue Bombers (3-0), complétant 16 de ses 20 passes, dont une payante, pour des gains aériens de 262 verges, mais il a quitté la rencontre au troisième quart.

Nichols a couru avec le ballon sur une distance de 18 verges avant d’être plaqué solidement par Kevin Brown. Il semblait mal en point lorsqu’il s’est dirigé vers le vestiaire.

Chris Streveler est venu en renfort pour les Blue Bombers et il a réussi six de ses huit passes pour des gains de 42 verges. Il a lancé une passe de touché et une interception. Streveler a toutefois utilisé ses jambes pour inscrire deux majeurs au sol.

Le ROUGE et NOIR (2-1) a perdu son premier duel de la campagne et devra apporter quelques ajustements avant son prochain match, samedi prochain, contre les Alouettes de Montréal.

Le quart du ROUGE et NOIR Dominique Davis, qui effectuait un premier départ contre son ancienne équipe, a vu 21 de ses 36 passes être captées pour des gains de 234 verges. Il a été victime de deux interceptions.

Les Blue Bombers ont pris les devants 22-4 à la suite d’une faufilade d’une verge de Streveler, au début du troisième quart. La troupe d’Ottawa a toutefois réveillé ses partisans en quelques instants.

Lewis Ward a réussi un placement de 42 verges et lors du jeu suivant, Jonathan Rose a récupéré un échappé avant de parcourir 39 verges pour le touché, portant le pointage à 22-14.

Ryan Lankford, du ROUGE et NOIR, a toutefois commis une erreur lors d’un botté de dégagement, au quatrième quart. Il a permis aux Blue Bombers de récupérer le ballon à la ligne de quatre adverse.

Deux jeux plus tard, Streveler a franchi la zone des buts pour mettre la partie hors de portée.

Nouvelles de © La Presse Canadienne, 2019. Tous droits réservés. Ce matériel ne peut pas être publié, diffusé, réécrit ou redistribué.